Appréciation de l’aptitude d’un salarié à reprendre son activité professionnelle après une maladie ou un accident non professionnel : prise en compte de ses fonctions effectives avant ces périodes, quel que soit l’emploi prévu par le contrat de travail

Conseil d’État, 21 janvier 2015

A l’issue des périodes de suspension du contrat de travail consécutives à une maladie ou un accident non professionnel, l’aptitude d’un salarié à reprendre son activité professionnelle est appréciée en prenant en compte les fonctions que l’employé occupait effectivement avant ces périodes, quel que soit l’emploi prévu par le contrat de travail de l’intéressé.

Imprimer

Type de contenu
Catégories
Actualités
Etude de cas
Fiches pratiques
Veille