Charlotte Lecocq le reconnaît : “quand on fait un tel rapport, on doit partir d’un constat et on a tendance à pointer les éléments négatifs“. Il est certain que dans le document de 174 pages remis le 28 août 2018 à Édouard Philippe, sur lequel la députée LREM du Nord a travaillé avec Bruno Dupuis, consultant senior en management chez Alixio et Henri Forest, ancien médecin du travail et ancien secrétaire confédéral de la CFDT – avec l’appui d’Hervé Lanouzière, aujourd’hui à l’Igas et ancien directeur général de l’Anact -, le constat peut sembler sévère.

Les principales mesures

...

Catégories
Actualités
Etude de cas
Fiches pratiques
Veille